2009

 
 
 

Grande fête rromani à Montreuil

DIMANCHE 12 AVRIL 2009 À 17H À LA MAISON DE L’ARBRE DE LA PAROLE ERRANTE

lundi 27 juillet 2009

Grande FÊTE RROMANI chez Armand Gatti

à la Maison de l’Arbre de La parole errante
9 rue François Debergue – Montreuil 93 (M° Croix de Chavaux)

dans le cadre des manifestations du 8 avril
(Journée mondiale des Rroms), luttons ensemble contre le racisme

dimanche 12 avril 2009 à 17h

en partenariat avec les associations Kesaj Tchave, Coriandre, La Parole Errante, Terne Roma, didattica, et des citoyennes montreuilloises.

Concert de l’ensemble KESAJ TCHAVE de Slovaquie
"Les enfants de la fée" 
avec des enfants rroms de Montreuil et Saint Denis

Participation de DJ Tagada en fin de soirée

Participation souhaitée : 10€ par adulte (gratuit pour les enfants)

Kesaj Tchave est une aventure artistique mais aussi humaine : celles de jeunes Rroms vivant dans des bidonvilles désireux de faire partager leur spontanéité et leur enthousiasme pour la vie par la musique, le chant et la danse, traditionnellement si présents dans la vie des Rroms. C’est à travers le spectacle qu’ils deviennent capables de donner beaucoup plus qu’ils n’ont reçu.
L’histoire du groupe a démarré en 2000 à Kezmarok en Slovaquie, au pied des montagnes Tatras, à l’initiative d’Ivan Akimov (musicien professionnel) et d’Elena Akimova (éducatrice de rue). Ce collectif est une plateforme visant à aider les jeunes rroms grâce à la rencontre et l’accompagnement de musiciens professionnels. Depuis 10 ans, cette aventure les mène à la rencontre d’eux-mêmes et des autres, et ils laissent un souvenir ensoleillé partout où ils passent.

Dans la suite de cette démarche artistique et éducative, Ivan Akimov est intervenu auprès d’enfants rroms de Montreuil et de Saint Denis pour les associer à ce spectacle du 12 avril.
La fête rromani de Montreuil, dont les enfants sont les acteurs principaux, sera l’occasion de rencontres entre Rroms et non-Rroms.
Des familles rroms prépareront des plats qui pourront être dégustés sur place.

LUNDI 30 NOVEMBRE 2009

Dimanche 29 novembre 2009: Fête de soutien au Rroms expulsé-e-s à Montreuil

 
Depuis 2 semaines, des familles rroms errent dans Montreuil, expulsées avec l'accord de la mairie de Montreuil. Ils et elles dorment sur le trottoir, rue Marcel Defriche alors que les températures baissent. Une fête de soutien a lieu a la Parole Errante avec le groupe de danseur-se-s, Kesaj Tchave, tsigane de slovaquie.

Grand Bal Tzigane,Kesaj Tchave, Parada


En France comme en Europe, on entretien souvent avec les populations tsiganes et leur culture un rapport d'attrait et de rejet. On applaudit debout un musicien de jazz manouche et, un matin, on appelle le maire pour s'indigner de la présence, près de chez soi, de caravanes, parce que ces gens-là... Les Roms, les Tsiganes, sont souvent uniquement appréhendés en tant que groupe, niant ainsi la possibilité aux personnes d'exister individuellement... En Europe, l'histoire des Roms est une histoire riche, souvent tragique. Ils sont les éternels déplacés, les éternels réfugiés... Cette journée sera l'occasion de fêter la richesse de la culture tsigane, d'échanger avec des associations et des migrants roms, et d'essayer de comprendre et de lutter contre les idées reçues et les préjugés. Cette journée a été organisée en partenariat avec Rues et Cités, la FNASAT (Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les Gens du voyage) et Hors la Rue. 

La journée commencera à 16 heures, par l'ouverture des portes du village associatif, des prises de paroles, et des interventions en fanfare du groupe Parada. Puis, à 17h, place aux Kesaj Tchave et à leurs invités. Porté par un musicien prolixe et enthousiaste, Ivan Akivom, le projet des Kesav Tchave réunit des enfants de bidonvilles roms en Slovaquie. Ivan croyait qu'on pouvait se servir de la musique et de la danse pour valoriser les individus et il a réussi comme réussissent les têtus et les idéalistes : en ne s'appuyant que sur les aspects positifs de chacun et de chaque chose. La force émotionnelle des musiques tsiganes est souvent cette capacité à transmettre et à faire danser tout à la fois avec la joie et le désespoir. Cette émotion portée, par une sincérité et une énergie désinvolte, a toutes les chances de vous transporter... Les Kesaj Tchave accueilleront de nombreux invités pour des interventions surprises.

La Parole Errante, 9 rue François Debergue, Montreuil
Métro : Croix de Chavaux

Dimanche nous plions bagages après avoir tout minutieusement nettoyé. C’est la journée du grand spectacle Rrom à la Parole Errante. Bien qu’il y en eue déjà une deux jours auparavant, organisée par Saïmir Mile, puisqu’il est impossible de se mettre d’accord sur une seule date, on remet ça. La logistique est rodée. Tout le monde vient par ses propres moyens. On se prépare. La sono, comme d’hab., infernale. On n’y prête pas attention. Bielka présente son court-métrage sur nous que nous découvrons avec le public. Très chouette. Le spectacle commence avec une large place aux danses du ventre roumaines. Nous enchaînons, d’abord seuls, ensuite au grand complet, comme au Zénith. Il y a pas mal de monde. Le public est acquis. Malgré la fatigue, c’est un plaisir de se produire pour eux. Tagada assure aux platines et aux accouchements, une des femmes tziganes roumaines ayant eue son heure, Ignace fait le chauffeur. C’est un garçon! Après le spectacle, oubliant que notre car est immobilisé pour cause de pause obligatoire avant grand trajet, on réquisitionne les voitures de Bielka et Colette pour ramener les petits sur leurs camps. Comme chez nous. Ca permet de bien sentir l’ambiance, de faire gaffe aux flics sur le périf à cause du surnombre et d’apprécier à quel point les mômes sont heureux, lorsqu’ils se lâchent et racontent tout ça à leur façon dans les voitures. Après m’être pommé plein de fois, je réussis à trouver Saint Denis et à rentrer à la Parole Errante. On compte la caisse. Miracle. On n’est pas dans le négatif! Quel tour de force de la part de tous les intervenants. Chapeau! Et merci!