Couleurs du Monde, Pujols

Le Festival de Pujols, c´est le summum, l´Evrest, de l´hospitalité. Un village gaulaois a l´Astérix, ou la potion magique, c´est l´hébergement des festivaliers par les habitants. C´est simple, ca leur fait le meme effet que le fameux breuvage du druide Panoramix, les bénevoles de Pujols se battent pour pouvoir loger les artistes chez eux, ils se disputent les hôtes, et il n´y en a jamais assez pour tout le monde, alors ca fait des envieux...
Oui, la particularité du Festival de Pujols réside dans le fait que depuis toujours les festivaliers sont logés chez les habitants, et ceux-ci se font un point d´honneur a ce que leurs hôtes se sentent le mieux possible, que le séjour soit pour eux un véritable repos, un ressourcement entre deux étapes de tournées. Alors ils les soignent, les choient, mettent les petits plats dans les grands, et prennent un plaisir véritable, pas feint, de voir du plaisir sur les visages de leurs hôtes.
Bref, un séjur a Pujols équivaults a un conte de fées, une virée chez Ali Baba, ou la lampe d´Aladin est a disposition en permanence pour que tout aille au mieux...
Dans notre cas, les maitres d´oeuvre étaient Monique et Gilbert. Un souvenir inoubliable.
M E R C I
 
 

Couleurs du Monde, Castres