Latcho Divano

 
 

L'ASSOCIATION LATCHO DIVANO (L.2-1050516&3-1021276) PRESENTE CE SPECTACLE

Coproduction MARSEILLE-PROVENCE 2013, Capitale Européenne de la Culture

Temps fort du 6ème Latcho Divano, festival des cultures tsiganes, Kesaj Tchavé (« les enfants de la fée »), c'est d'abord une histoire humaine démarrée en 2000 dans les bidonvilles roms de Kezmarok en Slovaquie. D'abord créé par Ivan Akimov, artiste et éducateur, pour aider, à travers la musique et la danse, les jeunes Roms en difficulté, le groupe a rapidement conquis un vaste public en Slovaquie, puis en République Tchèque, Hongrie, Pologne, Suisse, France... Leur répertoire, fait sur mesure, se compose des chansons préférées des jeunes, des tubes issus du répertoire actuel slovaque mais également des textes plus traditionnels. Kesaj Tchavé ce sont aussi et surtout des danseurs et danseuses qui métissent à merveille chorégraphies traditionnelles et tendances plus actuelles, soit une trentaine d’artistes sur scène... Le tout concourt à créer un spectacle hautement coloré, à l'énergie et à la joie irrésistiblement communicatives !

Ivan Akimov, qui a recueilli et guidé ces jeunes hors des bidonvilles, présentera également l’action sociale et pédagogique de Kesaj Tchavé : des échanges entre les artistes et le public ponctueront le spectacle, pour une rencontre généreuse et unique avec cette troupe hors du commun !

LATCHO DIVANO, festival des cultures tsiganes, du 28 mars au 8 avril 2013 à Marseille

 

(mis en ligne le 05/04/13)

Culture tzigane au Magic Mirrors

Trente sept jeunes artistes Roms âgés de 9 à 20 ans, ont fait le spectacle hier (jeudi 4 avril) au Magic Mirrors devant d’autres jeunes spectateurs, issus des collèges et lycées de la Ville, venus découvrir la culture tzigane, à travers le chant, la musique et la danse.

L’association Kesaj Tchave, créée en 2000 par Ivan Akimov, musicien professionnel et Helena Akimova, éducatrice de rue s'est fixée pour objectif d’aider les jeunes Roms en difficulté. 

Sollicité par l’association l’ADDAP 13, dans le cadre de la prévention de l’enfance en danger a répondu pour les aider à trouver des lieux de villégiature et capables de les accueillir en représentation. 

Leur spectacle est le mélange de la tradition d’une communauté ancrée dans une représentation musicale émotive, mais aussi modernisé par des musiques actuelles. Tradition et modernité pour cette troupe itinérante qui a pu rencontrer en amont le centre social des Quartiers Sud, ont pu participer au carnaval de l’école Gouin, ont découvert le centre ancien et les abords de l’étang de Berre. Quatre jours passés à Istres et une dernière représentation de leur spectacle ouvert à tout public hier soir (jeudi 4 avril) à 18h.

 

Afficher l'image d'origine

Foncez faire le plein de joie avec Késaj Tchavé

Des musiciens, des chanteurs, des danseurs, de jeunes roms débordants de vie et de joie... ça crève les yeux et le chapiteau de latcho divano. On profite d'abord de l'arrivée sur le j4, l'ouverture sur la mer, et hop un bol d'air frais, puis on se réfugie sous le chapiteau avec l'ondée et là ils arrivent tous avec toutes leurs couleurs et toute leur envie et là indiciblement on commence à se tortiller, à taper du pied, des mains, envoûtés que nous sommes par le tournis des grandes jupes de neufs jeunes esméraldas, par les voix qui chantent à l'unissons le plaisir d'être en vie... C'est la fête, il y a clairement une entente, des jeux entre eux, une famille qui vient là partager ce qu'il y a de désir et de fierté d'appartenir à ce peuple qui danse. La complicité se lit dans tous les gestes, les rires, les petites tapes, et ça fait du bien de les voir prendre tant de plaisir à être ensemble. Cette jeunesse ravive en nous une flamme, l'énergie des enfants qui s'en va avec l'entrée dans la vie adulte... on se laisse entraîner pour une danse, une heure... si ça pouvait être une vie...

Vous l'aurez donc compris je vous pousse à foncer ce week-end avec vos enfants, vos amis, tous ceux que vous aimez, découvrir ce spectacle joyeux et pétillant de vie !

Steph

Samedi 4 avril : 15h et 19h
Dimanche 5 avril : 15h et 18h
Sous le Chapiteau Latcho Divano – Esplanade du J4

 

 

 

Latcho Divano : Festival des cultures tsiganes

Du 28/03/2013 au 08/04/2013 - Marseille - Tous publics

Latcho Divano, un pont unique entre les deux Capitales Européennes de la Culture : Marseille et Kosice (Slovaquie). Un festival à découvrir du 28 mars au 8 avril 2013.

 

Pour sa 6èem édition, le Festival Latcho Divano (« le bel échange », en romani) investit de nombreux lieux culturels à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône. Parce que de l'ignorance naissent la peur et le rejet, le Festival propose une semaine d'évènements aussi festifs que militants, grâce à une programmation qui transcende les domaines artistiques. Autant de passerelles vers la découverte de toutes les cultures tsiganes : spectacle musical,expositions, films et documentaires, rencontres, débats, mais aussi des stages pour partir à la découverte de la langue romani, la cuisine ou les danses tsiganes...

Le festival propose une programmation mettant à l'honneur la Slovaquie, dont Kosice partage avec Marseille le titre de Capitale Européenne de la Culture.

Au programme de ce volet slovaque : une exposition originale mêlant photographies et écrits, résultat d'une résidence artistique d'un mois à Kosice en janvier 201 3 (celle-ci sera également présentée au Festival des Minorités dans le cadre de Kosice 201 3 - Capitale Européenne de la Culture), ainsi qu'une projection-conférence animée par les journalistes du Centre Médiatique Rom (MECEM), agence de presse rom unique en son genre. Mais aussi la venue des Kesaj Tchavé, collectif emblématique de jeunes musiciens et danseurs roms de Slovaquie, dont l'histoire est riche d'enseignements... Les Kesaj Tchavé donneront des représentations dans plusieurs villes du département afin d'aller à la rencontre d'un public toujours plus large, et tout particulièrement vers la jeunesse. Vous retrouverez aussi des projections de fictions et documentaires, du flamenco, des initiationsà la langue Romani mais aussi aux cuisines tsiganes...

Le « Romano Dives » (Journée Internationale des Roms le 8 avril) conclura le festival par une grande fête gratuite sur le square Léon Blum, avec des animations pour tous ainsi qu'un concert des Hongrois de Parno Graszt. 

 

www.journalzibeline.fr/programme/a-lheure-tzigane/

Latcho Divano Espace Julien