Tsiganes, Le Paradis des yeux

Johann Le Berre

3 septembre 2017
Ca y est, la BD est sortie. Magnifique ouvrage. Ca fait un moment que l' on attendait le bebe, eh bien, on n'est pas decus. C' est tout simplement super, formidable, tres beau, tres touchant... Nous sommes aussi tres heureux de voir Johann heureux, epanui, satisfait de pouvoir enfin presenter son ouvrage au public.
Cette BD, c' est notre histoire. Mais c' est aussi une histoire qui nous depasse. Car les images et les bulles racontent a travers notre quotidien, l' histoire, ou les histoires de nombreux, ceux, qui nous ont accompagnes, soutenus, encourages... et qui ont fait que toute cette histoire a pu avoir lieu.
Meme si toutes ces genereuses personnes ne sont pas forcement citees dans la BD, ce livre, c' est aussi leur histoire. Une histoire d' amitie, meme si les amis sont du bout du monde, de fraiche date, d' hier, d' aujourd'hui ou de demain... 

www.facebook.com/editionsgoater/videos/vb.310474615658460/1497776450261598/?type=2&theater

 

Bande dessinée
TSIGANES, Le Paradis des Yeux
Découverte de la culture Rom d’après les récits d’Ivan Akimov.

Johann Le berre: Dessinateur et scénariste
Musique : Kesaj Tchave

Résumé: Découverte de la culture Rom au travers du quotidien d’enfants roms, issus des bidonvilles tziganes du nord est de la Slovaquie, réunis par la musique dans le groupe Kesaj Tchavé.
 
Dans l´est de la Slovaquie, existe une énorme concentration de bidonvilles et de ghettos dans lesquels survivent 150 à 200 000 Roms. La communauté tzigane est une communauté à part entière, qui vit à son rythme, elle a sa philosophie, sa culture, son économie, sa façon de voir les choses, d´approcher la vie.
L’objectif de cette BD est d’aborder ces particularités au travers des épisodes vécus par les enfants du groupe Kesaj Tchavé.
Leurs réussites comme leurs échecs, leurs parcours de vie lié à ce groupe de musique, de la naissance de cette aventure culturelle et sociale début des années 2000 jusqu’à aujourd’hui.
La figure d’Ivan Akimov, musicien professionnel, est présente tout au long du récit car c’est par son investissement et celui de sa femme, éducatrice, que cette aventure est née et se poursuit. Cette Bd est basée sur ses récits. 

Chaque début de chapitre s’ouvre sur une grande image dans laquelle apparaît la voix d'Ivan qui nous accompagne dans une nouvelle chronique du quotidien. Cette voix s'efface ensuite naturellement pour nous laisser plonger dans le vif du récit!
 
Notre ami et partenaire de longue date, Johann le Berre, est dessinateur de BD. Nous avons l´honneur et le bonheur d´être les cibles et objets d´une partie de son oeuvre. Puisque Johann nous accompagne pratiquement depuis nos débuts, il nous connaît très bien, il sait tout de nous... Tout cela, il le met en dessin et en bulles dans ses BD, ce sont nos visages, nos paroles, nos histoires, notre histoire...
La BD est dans sa phase de finalisation. Elle a été exposée d´avril en septembre 2015 dans le Musée de la Culture Rom de Brno, et de septembre 2015 jusqu´en janvier 2016 à l´Institut francais de Bratislava. Ensuite de juin à septembre 2016 à la Médiathèque de Pont-de-Cé.
 
 
 
 
 
 
Tsigane, le paradis des yeux est une bande dessinée de Johann Le Berre qui raconte le parcours des Késaj Tchavé. Ce groupe a pu voir le jour grâce à l’investissement et la magnifique abnégation d’un couple – Ivan et Héléna – qui a permis à de (très) jeunes musiciens et danseurs Roms de sortir des bidonvilles de Slovaquie pour partager un spectacle d’une puissance rare. Johann a croisé leur chemin lors d’un voyage. Cette rencontre bouleversante va lui donner l’envie de créer une association pour les soutenir puis de réaliser ensuite ce livre. Espérons vivement que la belle aventure humaine des enfants de la fée* (Kesaj Tchavé) donnera l’impulsion aux changements de demain pour améliorer les conditions de vie de toute une communauté.