Un Monde de Choeurs Ara more

Un Monde de Choeurs est un choeur virtuel né en décembre 2020 en réponse à l'isolement dû à la Covid. Venant de France, des USA, du Sénégal, de Hollande, Hongrie, Slovaquie et Vénézuela, des chanteurs ont brisé beaucoup de barrières et se sont retrouvés en ligne toutes les semaines pour chanter sous la direction d'Olivier Marcaud. Avec l'aide d'Ivan Akimov et des musiciens et danseurs du groupe Rom Kesaj Tchavé de Slovaquie, les chanteurs ont appris Ara Moré, une chanson traditionnelle Slovaque en langue Romani. Plusieurs familles de Kezmarok en Slovaquie ont aussi participé avec une vitalité qui nous donnera toujours de l'espoir. 
Soutenu par le FRGS du Clunisois
A WORLD OF CHOIRS is a virtual choir created in December 2020 as a response to Covid-19 stay-at-home isolation. People from France, The USA, Senegal, The Netherlands, Hungary, Slovakia, Venezuela broke barriers and got together, online, to sing on Sundays under the direction of Olivier Marcaud. With the help of Ivan Akimov and the singers, instrumentalists and dancers from Rom group Kesaj Tchavé from Slovakia, they learnt Ara Moré, a traditional Rom song from Slovakia in the Romani language. Entire gypsy families from Kezmarok, also participated in this video with such vitality that we know there is always hope. A World of Choirs, One Heart Produced by FRGS Clunisois
 
Dans la vidéo il s ́ agit, compte tenu de l ́ actualité pandémique, d' une expérience virtuelle, mais cette expérience d'échanges et de contacts avec les populations françaises, nous l´avons vécue en vrai d'innombrables fois au cours de nos nos nombreuses tournées en France. Avec les années nous pouvons porter un vrai témoignage, celui de notre expérience des dernières vingt années. Partout, en France, nous avons été très bien reçus, nos enfants, tous des jeunes provenants des bidonvilles tsiganes de l ́Est européen, ont plus d ́une fois été logés chez l ́habitant, sans le moindre problème, au contraire, tout s'est toujours très bien passé, et nous a laissé des souvenirs inoubliables. Ceci pour dire que nous sommes un peu à contre-courant de l´image véhiculée parfois dans les médias, comme quoi les Français seraient les pires des pires...  Cela ne veut dire aucunement qu´il n´y a pas de problémes, mais le problème le plus récurent nous semble celui de l'isolement, de l'enfermement des communautés sur soi, qui ne peut générer que la crainte, la peur de l'autre, qui peut ensuite dégénérer en agressivité et violence.