Les Mondes Tsiganes

 

Késaj Tchavé

Samedi 2 juin à 19h

Cette troupe de chant et de danse réunit une vingtaine de jeunes artistes roms. Entraînés par le bouillant Ivan Akimov, ils transmettent leur culture et leur soif de vivre partout en Europe.

 

              

©  Thomas Berard

 

« Késaj Tchavé », ou les « enfants de la fée », en langue romani, est une plongée dans la culture tsigane offerte par de jeunes artistes rom, réunis par la musique au-delà de leurs difficultés sociales.

Le poète tsigane Alexandre Romanès parle d'eux ainsi : « après les avoir vus, on se sent dans un état amoureux, on aimerait ne plus les quitter. Tout le monde devrait les voir, le monde irait mieux ! »

Le répertoire, fait sur-mesure, est composé, selon leurs affinités, de leurs chansons roms préférées, souvent des tubes du répertoire actuel tsigane, mais également de textes plus traditionnnels.

Ivan Akimov est un musicien qui fuit la Tchécoslovaquie pour la France en 1968, après le Printemps de Prague. Revenant sur sa terre d’origine avec sa femme Helena, il parcourt les bidonvilles des pays d’Europe de l’Est et fonde en 2000 le groupe Kesaj Tchavé, composé d’enfants roms en grande difficulté sociale. Tout d’abord groupe de soutien parascolaire, il devient rapidement un ensemble de chant et de musique rom. Âgés de 6 à 25 ans, les jeunes artistes expriment avec spontanéité toute leur joie d’être sur scène et offrent une plongée dans la culture tsigane.