L´Orphelinat

 
Je ne me souviens plus très bien comment nous nous sommes connus avec l´Orphelinat de la région de Poprad. Sans doute nous avons du les croiser un jour dans la rue  à Kežmarok, lors de l´une de leurs sorties, nous les avons entraînés dans notre couloir, ils ont assisté  à notre répétition, et puis c´est parti... On s´est revu, ils sont revenus, nous sommes allés les voir chez eux... pendant un certain temps même de manière assez suivie, durant un an nous sommes allés animer des ateliers de danse chez eux, dans leur résidence a Spišský Štiavnik. Puis l´organisation des orphelinats a changée, les enfants étaient réparties dans des petites structures de type familial, et de ce fait il est devenu beaucoup plus difficile de pouvoir  se voir, réunir les enfants dispatchés aux quatre coins devient vraiment très compliqué. Mais malgré tout, de temps en temps, une fois par an, ils viennent. Les enfants de l´orphelinat ont la chance d´avoir une maîtresse exceptionnelle, Mme Kiššová, qui se donne du mal, se démène pour faire le tour des cinq institutions dans lesquelles sont réparties les gosses, et elle nous les amène. Juste le temps d´une répétition sans lendemains, car qui sait quand on se reverra..

C´est comme ça que ça s´est passé le 23 novembre 2018. Mme Kiššová 
nous a appelé quelques jours avant, et puis ils sont passés, et repartis, les 
étoiles pleins les yeux... Nous n´avions plus de nouvelles d´eux. Jusqu´ à 
ce qu´un jour j´appelle Mme Kišová et elle me dit que les enfants étaient 
ravis, à tel point que lorsque, un mois plus tard ils se sont retrouvé à être 
invités carrément chez Andrej Kiska, le président de la République 
Slovaque, qui les a invité dans le palais présidentiel, comme d´autres 
enfants des orphelinats, et lorsque Mr. le président a demandé aux enfants 
quel serait leur désir le plus cher, ceux-ci ont répondu, d´une seule voix, 
que leurs souhait le plus cher est d´aller de nouveau chez les Kesaj Tchave...
 
Voila, ca, ca vaut l´Olympia et Sziget réunis...