Tomblaine

La ville de Tomblaine, pratiquement banlieue de Nancy, dans l´Est de la France, est intimement liée a l´histoire de Kesaj Tchave. Ou plutôt, l´histoire de Kesaj Tchavée doit beaucoup a Tomblaine, et cela en la personne du Maire de la ville, Hervé Féron.
Hérvé était le premier partenaire qui nous a invité en concert a l´étranger. Cela a eu une énorme répércussion sur la vie du groupe. Cela a conditionné son évolution et son existence. 
Hervé Féron nous a invité en 2003 a son Festival des Rencontres Théatrales, "Aux Actes Citoyens!". Sans nous connaitre, sans avoir vraiment besoin de nous. Juste comme cela. Parce qu´une bonne fée lui l´a suggérée... 
Cette bonne fée, c´était Annie Huvet, enseignante en école mobile, auprés des populations des Voyageurs de la région de Nancy. 
J´ai rencontré Annie a l´occasion d´un symposium international sur les Roms, qui se tenait a Prešov, ou j´étais convié en tant que traducteur - interpréte, remplacant en catastrophe la personne initialement choisie. C´était un symposium tout ce qu´il y a de plus classique, que de la théorie, sans grand rapport avec la pratique, les expert francais devaient nous apprendre comment apprendre a lire et a écrire aux enfants tsiganes, et nous dire comment faire avec les médiateurs roms... alors, que l´on sait pertinament quelle est la situation sur le terrain - une scolarisation pratiquement a 100% en Slovaquie, contre un état déplorable en Frace, et a l´époque on comptait les médiateurs roms slovaques par centaines, alors que du côté francais on les comptait sur les doigt d´une main... Mais peu importe, c´est l´Europe qui dit comment faire, et surtout, qui finance ce genre de projet faramineux...
Inutile de dire, que tout cela ne nous passionait guere, et dés qu´une occasion s´est présentée, j´ai invité Annie Huvet, et Marie Canizo chez nous, a Kežmarok. Elles ont assisté a une répétition du groupe, trés rudimentaire, c´en en n´était qu´aux balbutiements... mais il n´en a fallut pas de plus pour qu´elles tombent sous le charme des gosses, et Annie a promis d´en parler a ses amis, pour essayer de nous faire sortir sur une scene internationalle. Aussitôt dit, aussitôt fait. Un mois plus tard, nous recevions l´invitation pour participer au XII-éme s Rencontres Theatrales de Tomblaine, le Festival "Aux Actes Citoyens!".
Ce fut fantastique, merveilleux, inoubliable! Tout, pour la premiere fois. Cela a été le véritable coup de démarrage du groupe, tel qu´on le connait aujourd´hui. 
Annie et Hervé resteront a tout jamais les parains du groupe. Sans eux, on n ´en serait pas la...
Un grand, tres grand MERCI !!!
Nous sommes par la suite revenus plus d´une fois a Tomblaine. Toujours recus les bras ouverts... Mais, ou que l´on aille, c´est toujours un peu comme si on allait a Tomblaine... Nous savons que sans cette premiere étape, il n´y en n´aurait jamais eu d´autres...