Fer Olivera

 
Nous avons rencontré Fer Olivera au Festival de Montignac, lors de notre tournée d´été 2005. Il faisait partie d´un quatuor de guitaristes du Paraguay. Comme souvent de coutume, dans le cadre du final du festival nous avons tous participé a un "happening", bref, un moment ou tous les musicens jouent un truc tous ensemble comme si rien n´était, pour prouver que la culture est vraiment universelle, et que les frontieres dans la musique n´existent pas. Je cois que nous avons joué, a la demande des organisateurs, "What a wonderful world" de Luis Armstrong, ou le sound track du Roi lion, je ne me souviens plus... Il fallait faire vite et accorder ensemble les musiciens mexicains, indonésiens, auvergants, coréens, tsiganes, paraguyens, et je ne sais qui encore. Comme le temps pressait et les choses n´avancaient pas trop, j´ai pris l´initiative, il y a rien a faire, j´ai du métier quand meme... et sans trop forcer j´ai fait le chef d´orchestre de cet ensemble hyper international et intercontinental. Tout s´est bien passé, on a passé un bon moment et le tour était joué...
Ce qui est sympathique, c´est Fer que Olivera se souvient toujours de ce boeuf, et manifestement, il en garde un bon souvenir, puisqu´il nous a cité plus d´une fois sur ses sites et fb. Et toujours avec beaucoup de respect. Merci Fer.