Les Cluzels

Le Cioff, ça a commencé pour nous un jour d´été 2004, à Saint Maixent, au Festival des Rife, au quel nous participions. Alain Cluzel, comme par hasard, passait par là (il ne laisse passer aucun festival depuis qu´il est tout petit :), nous voyant entre deux spectacles, nous demande si on voudrait participer à d´autres festivals de ce type. Bien sûr, et comment... Et l´année prochaine nous étions partis pour une tournée de 5 semaines à travers toute la France. Ainsi que les années suivantes. Depuis, Alain et Marie-Anne nous ont suivi un peu partout, jusqu´à chez nous à Kežmarok... Des fidèles parmi des fidèles. Merci est peu-dire...

 

www.kesaj.eu/fr/projekt/kesaj/priatelia-a-partneri/cioff/

 

www.kesaj.eu/fr/projekt/kesaj/festivals/portes-du-monde/

 

Alain est un inconditionnel de tous les festivals Cioff, un des fondateurs du Cioff, et aussi un des pères du festival de son Felletin natal. Il ne laisse passer pratiquement aucun évènement Cioff, tous ses étés, il les passe sur la route des festivals. C´est comme ca qu´il est tombé sur nous, et comme il nous l´a dit par la suite, dès qu´il nous a vu pour la première fois, il est resté sous le charme du groupe. Et cela même avant de nous avoir vu sur scène. En tant qu´expert de longue date en tout ce qui touche au folklore, il a tout de suite compris la spécificité de notre ensemble, sa particularité, qui le différencie des autres groupes folkloriques. Les Cluzels sont ainsi devenus nos fidèles supporters, intermédiaires, amis proches.

Lorsqu´Alain, pour la première fois, entre deux spectacles, est venu me voir pour me demander si cela nous intéresserait de participer aussi à d´autres festivals du même genre, j´ai répondu, poliment, mais un peu à la légère, que oui, bien entendu… De par mon parcours de musicien professionnel, j´ai été habitué à ce genre de déclarations enthousiastes, suite à une belle prestation, mais qui en général ne menaient à rien… Là, c´était tout le contraire. Avec ces quelques mots a commencée notre incroyable aventure Cioff. Les années qui ont suivies nous ont, grâce à Alain, et aussi grâce à notre sérieux, conduits à presque tous les festivals Cioff en France. Chaque été, nous partions sur les routes, nous avons traversé la France en long et en large, du nord au sud, d´est en ouest. Nous avons découvert la France profonde, la France véritable. Un pays magnifique, avec des gens magnifiques. Partout, où que nous allions, nous étions très bien reçus. Jamais le moindre soupçon d´un rejet ou préjugé quelconque. Et pourtant, ici aussi il y a des problèmes avec des roms… Vraiment, une très belle aventure, exceptionnelle, des souvenirs inoubliables.

Vive la France!